Chers paroissiens, chers amis lecteurs,

Pour pallier au manque d’approvisionnement en gaz par la Russie, les États membres de l’Union européenne ont pris la décision de réduire leur demande de gaz de 15 % par rapport à leur consommation moyenne au cours des cinq dernières années, entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023. Notre pays la France à l’instar d’autres pays européens a engagé un plan de sobriété énergétique tous sans exception. Dans plusieurs pays d’Europe, les Églises ont pris la décision de participer à l’effort de réduction de la consommation d’énergie. C’est le cas de plusieurs diocèses voisins, suisses, allemands ou autrichiens. Le 21 octobre dernier, le diocèse de Strasbourg a publié sa propre Charte de sobriété énergétique. Vous êtes invités à prendre connaissance de ce document en cliquant ici.

Ci-dessous les mesures incitées dans notre communauté :

Les conseils de fabrique en collaboration avec les EAP :

· Étudier la pertinence des lieux de célébrations dominicales (fréquentation, volume à chauffer, qualité du chauffage, énergie…). Vérifier s’il est pertinent de fermer telle ou telle église inchauffable le temps de l’hiver et privilégier une église qui puisse accueillir l’assemblée dans de bonnes conditions hivernales.

· Adapter le lieu de la célébration en semaine aux personnes présentes (Salle paroissiale, sacristie…) pour ne pas avoir à chauffer des volumes inadaptés.

· Réduire la température des églises de quelques degrés par rapport au passé. Il s’agit de tempérer et non pas de chauffer ! Rappel : le diocèse de Freiburg im Brisgau impose dix degrés…

· Concentrer les heures d’utilisation des bâtiments cultuels afin d’optimiser le chauffage (messe dominicale suivie d’un concert d’avent, funérailles et messe du jour, etc.). 

· En lien avec les municipalités, éteindre l’éclairage et illuminations extérieurs des églises (Sauf cas de sécurité).

· Mettre hors gel (pas moins de 3-4°) les églises non utilisées

· Vérifier régulièrement le taux d’humidité pour ne pas mettre le patrimoine en danger.

· Facturer aux organisateurs les frais de chauffage et d’éclairage au prix réel et non plus au forfait pour les concerts. Messieurs les curés sont invités à discerner l’acceptation des concerts selon les critères énoncés dans cette charte.

Par ailleurs les enveloppes en faveur de Caritas Alsace sont arrivées. Vous pouvez les recevoir à la fin des célébrations dominicales.

Merci

Albert NOUATI

Votre curé